Travaux acrobatiques en milieux confinés

Une intervention de travaux acrobatiques en espace confiné se planifie suivant des règles très précises. Il faut confier l’opération à des intervenants formés et compétents et avoir des procédures adaptées au type de travail à effectuer et aux contraintes dans lesquelles il devra être effectué.

Notre pocédure
  • • Définir les espaces confinés auxquels elle s’applique,
  • • Autorisation individuelle de pénétration dans un espace confiné,
  • • Délivrance d’un permis de travail par un responsable autorisé avant toute entrée dans l’espace confiné,
  • • Aménagement sécuritaire de la zone de travail,
  • • Etalonnage à jour des détecteurs de gaz
    • Opérations de consignation,
    - Sources d’énergie,
    - Arrivée de fluides.
  • • Opérations de nettoyage et de purge à réaliser préalablement à toute entrée,
    • Ventilation à mettre en œuvre,
    - Type et puissance du ou des ventilateurs, emplacements,
    - Débit d’air requis durant les travaux.
  • • Les équipements de protection individuelle qui devront être utilisés seront contrôlés régulièrement (Tripode, treuil…)
  • • Rappeler l’obligation d’un surveillant ainsi que son rôle et son autorité,
    • Préciser les moyens de communication entre :
    - Le surveillant et les personnes à l’intérieur de l’ouvrage,
    - Le surveillant et les services de secours (au sens large).
  • • Les règles à respecter pour le travail par point chaud et pour le travail en présence de poussières combustibles,
  • • La procédure de sauvetage et d’intervention des secours.

Rôle du surveillant :

Lorsqu’une intervention se déroule dans un espace confiné et y nécessite la présence de personnes, un agent doit être désigné pour assurer la surveillance depuis l’extérieur ainsi que pour faire respecter les consignes spécifiques pour ces interventions. A l’aide des instructions figurant sur le permis de pénétrer il doit notamment vérifier que :
  • • Tous les équipements de sécurité qui y sont mentionnés sont présents et en état de fonctionnement ;
  • • Le balisage de la zone d’intervention a été réalisé ;
  • • L’aération a été réalisée et les dispositifs de ventilation ont été installés, mis en route et ont fonctionné pendant la durée prévue ;
  • • Les contrôles d’atmosphère ont été réalisés et n’ont pas mis en évidence d’atmosphère dangereuse ;
  • • Les équipements destinés à prévenir les chutes de hauteur sont opérationnels ;
  • • Les personnes pénétrant dans l’espace confiné sont équipées de l’ensemble des moyens de protection individuelle nécessaires à l’intervention.

Pendant toute la durée de l’intervention, le surveillant :
  • • assure la surveillance permanente des intervenants depuis l’extérieur, par l’entremise de moyens de communication ou de moyens d’alerte appropriés ;
  • • est en liaison permanente avec les intervenants et leur donne l’ordre d’évacuation s’il est informé d’un problème ou s’il constate une défaillance du matériel de ventilation ;
  • • dispose des moyens nécessaires pour donner l’ordre d’évacuation et appeler les secours ;
  • • est en permanence et à l’exclusion de toute autre activité affecté à cette mission ;
  • • ne pénètre en aucune circonstance dans l’espace confiné.

Il connaît et sait mettre en œuvre les procédures de sauvetage. Il a reçu une formation spécifique et traçable pour sa mission.

Laurent Moretton (EURL)Travaux acrobatiques et accès difficile
- 22, rue Jules Valensaut 69003 LYON
- Bassac Larajasse 69590 SAINT SYMPHORIEN SUR COISE
- Tél/Fax : 04 78 34 16 67 moretton@wanadoo.fr